Exprime ton engagement et ton sens de la solidarité via le service volontaire européen (SVE). Cette action, mise en place par la Commission européenne, te permet de partir comme volontaire pour une durée de 2 à 12 mois afin de participer à un projet au bénéfice d’une collectivité locale.
Intéressé(e) ? Suis le guide !

Les critères pour partir sont :

  • avoir entre 18 et 30 ans ;
  • résider en Wallonie ou à Bruxelles ;
  • aucun diplôme ou formation n’est exigé ;
  • ta motivation sera le premier critère analysé.

Tu entreras en contact essentiellement avec 2 partenaires pour ton SVE :

  • l’organisation d’accueil (là où tu vas aller) ;
  • l’organisation d’envoi (c.-à-d. celle qui va t’aider à partir).

Pour être reconnues comme structure d’accueil ou d’envoi, ces organisations doivent adhérer à la charte SVE et obtenir une accréditation.

La première étape est de t’adresser à une organisation d’envoi SVE près de chez toi qui t’aidera individuellement tout au long de ton parcours. Tous les projets (plus de 4500!) se trouvent dans la base de données de la Commission européenne (en anglais). Avant de te lancer à corps perdu dans les recherches, définis quelques critères : Où ? Combien de temps ? Dans quel domaine ? Pour y faire quoi ? Quelles sont tes motivations ? Tu peux ensuite faire une recherche par critère, pays…

Astuce : Vu le nombre important de projets, mets toutes les chances de ton côté et commence par les projets en fin de liste ! Compte un délai de +/- 6 mois entre le début de tes recherches et la date effective de ton départ. Attention, les dates de dépôts de dossiers sont fixes : 1er février, 1er mai et 1er octobre.

Ton projet est tout trouvé: et après ?

Avant de partir, tu dois effectuer toutes les démarches aussi bien dans ton pays d’origine que dans ton pays d’accueil (visa, permis de résidence, assurance santé, démarches administratives concernant ton statut social…). Tu peux aussi contacter d’anciens volontaires pour profiter de leur expérience, rassembler toutes les informations que tu peux trouver sur le pays où tu vas… Attention aussi à bien te renseigner sur les conditions de vie, d’hébergement ou encore les tâches à accomplir…

Qui prend quoi en charge ?

Voici ce qui est pris en charge par la Commission européenne :

  • Frais de transports internationaux, de séjour et de programme (excepté une contribution éventuelle de maximum 10% des frais de voyage);
  • Argent de poche mensuel (le montant varie selon le pays où est effectué le SVE);
  • Assurance SVE gratuite pendant toute la durée de ton SVE (tu dois souscrire cette assurance avec l’aide de ton organisme d’envoi).

Sur place

Tu bénéficieras de diverses formations dont une formation linguistique afin de t’intégrer dans la communauté locale, de créer des liens et d’exprimer d’éventuelles difficultés. Une évaluation à mi-parcours est prévue pour s’assurer du bon déroulement de ton projet. Un problème? Contacte ton organisation d’envoi qui est là pour t’aider.

Au retour

Le retour au pays, ça se prépare aussi avant ton départ. Il va peut-être être difficile pour toi de retrouver tes habitudes, tes repères… Des nouveaux projets t’aideront à te remettre dans le bain. Après ton SVE, tu devras aussi rédiger un rapport de ton expérience.

p